MartialLochet.com

PHOTOGRAPHIES

Voyages en terres malouines

Visitez la cité corsaire, l'intra-muros dans ses remparts, promenez-vous dans l'histoire, découvrez les ports et dégustez les produits de la mer, parcourez la côte rocheuse puis la baie en allant vers le Mont, suivez les pas de François-René de Chateaubriand et détendez-vous en pratiquant les nombreuses activités.

Histoire en terres malouines

illustration

Saint Malo - Bastion de Hollande
(un canon face à la mer)

Elevé pour interdire l'accès de la baie aux Anglais, le Bastion de Hollande abritait le chenil des chiens du guet (lachés intra-muros au couvre-feux pour prévenir le brigandage).

illustration

Le Montmarin
(une malouinière)

Gentilhommières d'aspect extérieur marqué par la sobriété des architectes de Vauban : murs crépis de blanc; encadrements de portes et de fenêtres en granit; larges toits à pentes raides; symétrie des façades soulignée par des lucarnes de pierre maintenues à l'aplomb des travées.

illustration

Dinan
(ville médiévale)

Ville médiévale. Importantes fortifications (2800 mètres de remparts et 14 tours). Patrie de Du Guesclin. Ville construite sur le bord escarpé d'un plateau qui domine la Rance de 75 mètres.

illustration

Dol-de-Bretagne
(La Cathédrale Saint Sansom)

Ville médiévale. Premier évêché de Bretagne. La cathédrale Saint Samson, imposante construction granitique, domine la ville. La "grande rue" abrite de nombreuses demeures anciennes.

illustration

Dol-de-Bretagne - le champ Dolent
(Le menhir du champ Dolent)

Menhir de granit rose de 9,50 m de haut. Un des plus élevés de Bretagne.

illustration

Landal
(Le chateau de Landal)

Une des principales places fortes de la région. Accessible à pied. Son isolement au centre d'un grand domaine naturel constitué de forêts et d'étangs évoque naturellement le chateau de la belle au bois dormant.

illustration

Le Mont Saint-Michel
(l'ombre du mont à marée basse)

Merveille de l'occident. Edifiée de 1017 à 1228, l'abbaye du Mont Saint Michel est d'une conception unique au monde. Elle est dressée comme une tiare qui coifferait le sommet du rocher : des trois étages qui la composent, deux ceignent la colline, le troisième la surmonte.

Crédit : Voyages en Terres Malouines (www.juste-a-temps.fr/saintmalo/)

  www.JATS.fr    Rodolphe Lochet 06.02.24.47.17